Visioconférence : notre sélection d’outils pour organiser vos réunions à distance

L’actuelle épidémie de coronavirus aura forcé de nombreuses entreprises à revoir leurs modes d’échanges. Les entrepreneurs et freelances ne sont pas non plus épargnés par ces changements à marche forcée. Avec le confinement mis en place, le télétravail aura été déployé à vitesse grand V, transformant de fait l’organisation des réunions. Et si c’était là l’occasion pour enfin se mettre à la visioconférence ?

Relativement marginale il y a encore quelques années de cela, la visioconférence est en passe de devenir un mode d’échange comme un autre dans le monde professionnel. A condition d’être maîtrisé s’entend. Mais dès lors que les usages de base sont respectés et l’outil appréhendé, la communication avec les clients et partenaires peut même finir par gagner en efficacité. Plusieurs options sont proposées pour adopter la visoconférence. Eustache fait le focus sur 5 outils ayant pour point commun de fonctionner aussi bien sur un ordinateur, une tablette ou un mobile.

La référence : Zoom

Capable de faire office de système téléphonique d’entreprise, de messagerie instantanée, de solution pour héberger des webinaires, Zoom rayonne surtout grâce à sa capacité à gérer les visioconférences. Impeccable sur le sujet, l’outil intégrant messagerie et partage de contenu en temps réel lors des appels vidéo va loin dans sa réflexion. Voyez plutôt : il va être possible de planifier des réunions Zoom synchronisées avec votre système de calendrier, de consulter les transcriptions des échanges vidéo générées par intelligence artificielle ou encore de choisir son arrière-plan lors des appels. Le partage d’écran est évidemment au programme, de même que des options audio, afin de passer outre la vidéo si nécessaire.

L’historique : Skype

L’acteur historique de la visioconférence a beau avoir perdu de sa superbe du fait de la concurrence désormais en place, Skype n’en demeure pas moins encore une valeur sûre. Son point fort réside non pas dans sa simplicité d’utilisation comme un WhatsApp ou un Zoom, mais dans sa capacité à pouvoir passer gratuitement des appels vidéo de groupe pouvant accueillir jusqu’à 50 personnes sur la plupart des appareils mobiles, tablettes et ordinateurs. Le partage d’écran en groupe pourra aussi faciliter le quotidien des formateurs et consultants à la recherche d’un tel coup de pouce pour leurs briefings à distance. Et puis, une fonction de flou d’arrière-plan pourra aussi s’avérer pratique lorsque vous ne trouverez pas l’endroit optimal où passer votre appel vidéo !

Le plus polyvalent : WhatsApp

Pensé à l’origine pour vous permettre d’envoyer des messages à vos amis et votre famille sans surcoût, WhatsApp, du haut de ses 2 milliards d’utilisateurs, fait désormais figure d’incontournable dans le domaine de la visioconférence. Intégrés depuis 2018, les appels vidéo fonctionnent très bien via le canal, à condition de disposer d’une bonne connexion sur son smartphone. Cette application mobile autorise également les appels de groupe jusqu’à quatre personnes. Vous l’aurez compris, l’avantage de WhatsApp se niche dans sa base utilisateurs, lui assurant de trouver un écho à peu près partout, aussi bien dans la sphère privée que professionnelle. Suffit d’entrer votre numéro de mobile, et votre compte WhatsApp est (presque) configuré. Difficile de faire plus simple, et c’est là tout l’interêt.

Le plus simple à mettre en place : Google Duo

Avec l’abandon programmé de son service Hangouts (tout du moins dans sa version de base), Google fait le pari de la visoconférence résumée à sa plus simple expression. Présenté comme une offre pensée pour vous permettre de communiquer avec vos proches, Duo se révèle malgré tout être un outil diablement efficace pour les appels en visioconférence à deux participants. Offrant un aperçu vidéo en direct de la personne qui vous appelle, garantissant un chiffrement de bout en bout des appels et donnant même la possibilité de laisser un message vidéo à l’interlocuteur si jamais il ne répond pas à votre appel, Duo est gratuit. Sa seule véritable limite se trouve dans le nombre de participants pouvant être impliqués dans une conversation : huit personnes, pas plus. Après, si vous avez besoin de plus de flexibilité, il faudra vous tourner vers les solutions professionnelles Hangouts, fonctionnant sur la base d’abonnements mensuels.

Le plus complet : Slack

Véritable application à tout-faire, Slack ne se limite pas à son rôle d’espace d’échange entre collaborateurs. Cette solution intègre également une fonction de visioconférence très complète, autorisant d’ailleurs le partage d’écran. Reste que passer par Slack uniquement pour son module de visioconférence n’est pas forcément la solution à privilégier en premier. Cette plate-forme se réclamant comme une alternative intelligente à l’e-mail pousse la réflexion assez loin sur la gestion de projets, et sera de fait plus indiquée aux échanges entre collaborateurs/associés qu’aux relations avec les clients. Une ressource puissante, c’est indéniable, mais mine de rien façonnée pour des usages relativement précis.