Jason Metivier (La Com de la Com) : « Comprendre les nouvelles contraintes de ses clients pendant la crise du coronavirus »

Jason Metivier est un entrepreneur. Spécialiste de la communication depuis de nombreuses années, il a décidé il y a quelles semaines de cela de créer son agence de communication : La Com de la Com. Pas de chance, il a dû faire face dès son lancement à la crise du coronavirus. En cette période de confinement, il a pris le temps de nous accorder un entretien où il évoque son parcours et distille quelques conseils pratiques utiles aux entrepreneurs qui se lancent.

Nous avons également proposé à Jason de partager quelques conseils de communication et son expertise en ces temps de crise, afin de mieux préparer la reprise d’activité. Valables pour les mois à venir, ses conseils sont utiles dans la vie d’entrepreneur qui est souvent semée d’embûches et de périodes où le pivot (l’évolution de l’offre) s’avère nécessaire à la survie ou au développement.

Ne pas sous-estimer la force des réseaux

Un entrepreneur, et à fortiori un entrepreneur senior, dispose bien souvent d’un réseau. Des amis entrepreneurs, des clients satisfaits, des entrepreneurs de sa région, etc. S’il n’en dispose pas dans sa nouvelle activité ou s’il arrive dans une nouvelle région, il doit aller le créer. La participation à un ou plusieurs clubs d’entreprises est alors extrêmement utile. Mais comment les choisir ? Avant tout cibler les clubs qui correspondent à votre état d’esprit, à vos valeurs : entraide, business pur, partage de compétences, etc. Jason Metivier nous conseille de participer à un minimum de deux clubs. Un premier réseau plutôt agréable, du moins un club que vous aimerez fréquenter car l’ambiance y est agréable. Un second, plus stratégique, où vous aurez une action franchement commerciale, c’est à dire un club d’entreprises où vos clients et futurs clients pourraient notamment êtres actifs. Avec tact, votre participation y sera plus dans l’objectif d’un retour sur investissement. Il n’est pas interdit, bien au contraire, de tester un club pour en valider l’intérêt avant d’y adhérer.

Enfin, le fondateur de La Com de la Com insiste sur le caractère moyen/long terme d’une participation à un club d’entreprises. C’est au-delà d’une année de participation que vous commencerez à récolter les fruits de votre participation, voire de votre investissement personnel dans la vie d’un club. Comptez 4 ou 5 ans pour être au top de votre retour sur investissement. L’implication dans des clubs d’entreprises ou métiers est potentiellement extrêmement fort. Il permet de nouer des liens durables avec d’autres professionnels. 

Ne jamais rester trop éloigné de vos partenaires (clients, partenaires, fournisseurs)

Si vous ne cultivez pas les contacts avec vos clients actuels mais aussi avec vos anciens clients, ils ne penseront plus à vous lorsqu’ils auront de nouveaux besoins correspondant à vos compétences, à vos produits. Or, il est assez facile d’entretenir ce lien par un message, un échange téléphonique régulier pour rappeler que vous existez et êtes toujours à leur disposition. Pour préciser également de nouvelles offres, de nouvelles compétences ou même de nouvelles références. Les périodes où vous disposez de plus de temps peuvent être utilement mises à profit pour cela. 

Mettre à profit la période pour prendre le temps

La période de crise qui frappe le monde de plein fouet peut être abordée de différentes manières. Plutôt que de stresser face à l’inconnu, dites-vous que vous disposez de temps pour : 

  • Vous entourer de spécialistes : profitez-en pour prendre contact et échanger avec certains pour évaluer celles et ceux que vous pourrez mobiliser ensuite. 
  • Anticiper un surplus de travail et effectuer toutes les tâches qui vous prendront du temps ensuite : comptabilité, présence Internet, etc.
  • Faire un travail de community management en communiquant sur les réseaux sociaux spécialisés (LinkedIn, Twitter, Facebook).

Le témoignage de Jason Metivier vous a intéressé ? Vous souhaitez prendre contact avec lui ? Rien de plus facile : rendez-vous sur le site Internet de La Com de la Com. Ou directement sur son profil Linkedin.

Crédit photo : Olinfact Production