Seniors, 6 atouts pour entreprendre

L’entrepreneuriat n’est pas seulement façonné pour les jeunes générations. Portés par l’effet startup, la création d’entreprises paraît leur être dévolue. Mais les chiffres dépeignent une réalité différente. Très nombreux sont les silver et les seniors qui se lancent dans la création d’entreprise et qui revendiquent une volonté d’entreprendre.

Oser entreprendre c’est aller vers de nouvelles personnes, apprendre, créer, capitaliser sur ses expériences, gagner une certaine liberté, etc. En somme, c’est s’ouvrir à une période de vie intense, mais rémunératrice sur de nombreux pans. Les Silver, s’ils se sentent encore trop souvent marginalisés dans leur entreprise en tant que salariés, sont en revanche plébiscités en tant qu’entrepreneurs. Les Silver Entrepreneurs disposent de nombreux atouts dans leur jeu, voir même plusieurs jokers. L’important est d’en prendre conscience. Eustache déroule les 6 atouts dont disposent ces profils en vogue, et qui n’en ont peut-être pas encore pris conscience !

Vous disposez d’expériences cumulables car diversifiées au fil du temps

Se lancer dans l’entrepreneuriat exige d’aborde les différentes facettes d’un métier délicat : finances, organisation, communication, commerce, etc. Autant d’aspects techniques qui ne sont pas ou peu enseignés, mais plutôt acquis au fil des ans, au fur et à mesure des échecs et des réussites. Les expériences différentes s’additionnent et permettent d’aborder et de résoudre des difficultés avec plus de sérénité.

Vous disposez d’un vrai réseau de contacts

Sa carrière en guise de bagages, le Silver Entrepreneur dispose souvent d’un réseau de contacts conséquent. Bien entendu, décider d’abandonner votre poste de responsable marketing pour un nouveau métier de gérant d’auberge ne va pas faciliter le réemploi de votre réseau de contacts. Et pourtant, il est acté qu’au moins une partie de son réseau sera toujours utile lors du déploiement d’une nouvelle activité. Avoir à créer un nouveau réseau dans son ensemble aurait pris un temps précieux. Plutôt, consultez en détail vos contacts LinkedIn, et vous serez vous-même très surpris de la valeur des profils que vous pourriez approcher sans intermédiaire pour votre nouvelle activité. Votre réseau, s’il n’est pas la bonne cible, peut vous mettre en relation avec les prospects/appuis que vous devrez atteindre. N’hésitez pas à demander : vous pourriez être surpris par la bienveillance qui peut vous entourer.

Le conseil d’Eustache : Avant de quitter votre poste et de vous lancer dans la création d’entreprise, n’hésitez pas à mettre à profit votre poste actuel pour bâtir les premières bases de votre futur réseau de contacts.

Vous connaissez la valeur et la nécessité de l’argent

Vous acceptez l’idée de gagner de l’argent comme un objectif nécessaire et justifié. Sans abandonner l’idéalisme naturel de s’engager dans une activité qui a du sens, le Silver, qui connaît mieux que personne le coût des choses et la nécessité de disposer de revenus réguliers, va privilégier ce point dans son projet. La viabilité de l’offre sera donc plus souvent une priorité assumée. Cela rassure à la fois votre entourage mais également vos partenaires. Et dans une autre mesure vos clients quant à la longévité assumée de votre entreprise.

Vous êtes considéré par défaut comme fiable et compétent : profitez-en !

Les cheveux blancs ou les quelques petites rides naissantes vous donnent, aux yeux de vos interlocuteurs, un certain droit à exprimer votre avis. Un avis basé sur l’expérience, expertise que l’on vous prête sans même vous connaître. Cela ne vous dispense pas de fournir les prestations attendues par vos clients mais cela vous simplifie l’acte de convaincre.

Au moment de lancer son offre, être en mesure de s’appuyer sur une expérience acquise est extrêmement précieux. Elle vous permet, à minima, de pouvoir disposer d’un capital confiance qui fait souvent défaut aux nouveaux créateurs d’entreprises. Profitez-en mais n’en abusez pas. Être expérimenté vous impose de prouver cette confiance « à priori » que vos clients et futurs clients vous octroieront. De la même façon, le rendez-vous avec votre banquier en sera facilité. D’instinct, il accordera une confiance nettement supérieure à un Silver Entrepreneur. D’autant qu’aujourd’hui, il n’est pas difficile pour cet interlocuteur de se renseigner sur la carrière passée, sur l’influence, sur les références de son futur client. Quand vous créez votre entreprise, les futurs clients ne savent pas beaucoup de choses sur vous. Ce sera donc sur quelques détails, sur des évaluations, un portfolio, vos profils consultés sur Internet, etc. qu’ils évalueront l’intérêt de vous rencontrer.

Le conseil d’Eustache : Veillez à capter les témoignages et bonnes évaluations de vos partenaires, collègues et clients avant de vous lancer dans l’entrepreneuriat. Ces références affichées notamment sur Linkedin seront une partie de votre capital de départ

Vous avez la liberté d’entreprendre

La liberté de choisir d’entreprendre résulte d’une certaine sécurité financière obtenue durant sa carrière. Beaucoup arrivent à un âge où la maison est payée et les études des enfants financées. Bref, où les engagements sont allégés. Cette liberté financière, même si elle est relative, vous fait bénéficier d’une nouvelle latitude permettant d’assumer un temps une perte de revenus. Soit les besoins sont moindres, soit le patrimoine le permet.

Entreprendre offre également une liberté nouvelle dans l’emploi du temps. Le Silver se lance dans l’entrepreneuriat car il peut bouger, prendre des risques, a moins besoin d’être présent à la maison le soir et disponible pendant les vacances scolaires. Les enfants sont souvent déjà autonomes, cela peut tout changer en terme de capacité à s’engager pleinement dans un projet d’entreprise. L’esprit est finalement libre de s’investir dans un nouveau projet, l’entreprise qui sera en quelque sorte le nouveau bébé.

Le conseil d’Eustache : Rassurez votre entourage en amont de la création sur votre capacité à adresser cette (courte) traversée du désert qui vous attend, au moment du lancement de l’entreprise. Ces mois durant lequel les commandes ne sont pas encore synonymes de rentrées effectives d’argent pourraient paraître longs pour vos proches, ils font pourtant partie des déconvenues temporaires à affronter. Avant de mieux rebondir !

Vous êtes toujours jeune… entrepreneur !

Regarde-toi un peu. Tu n’as pas honte, d’être si jeune? A ton âge!

Daniel Pennac (1944- ) dans « Monsieur Malaussène » (1995)

La décision de créer votre activité et donc de prendre un risque, de bouger, va faire émerger autour de vous une nouvelle perception. Vous devenez un jeune… entrepreneur.

L’entrepreneuriat profite aujourd’hui d’une image positive. Il est formateur et n’est d’ailleurs pas forcément un statut permanent et irréversible. Quelque soit votre âge au moment de la création, vous allez gagner plusieurs années à la faveur de cette nouvelle image « d’aventurier », et très certainement vous sentir revigoré par tous les défis qui vous attendent !

Soyez conscient de vos atouts, faites-en faire des leviers pour votre entreprise

Que vous soyez porteur de projet de création ou « jeune entrepreneur », votre statut de Silver est un atout bien avant d’être un handicap. Les éléments cités ici ne sont qu’une partie de ces jokers que vous avez dans votre jeu.